Valorisation agricole des biodéchets et fertilité des sols

Transformer un déchet en ressources pour les sols agricoles

Terra Innova est un acteur de l’économie circulaire à l’échelle des territoires et valorise localement les terres excavées vers l’agriculture pour l’amélioration des sols agricoles. La valorisation agricole des biodéchets est une opportunité pour la fertilité des sols. C’est une pratique en plein développement à l’échelle territoriale.

LE COMPOST

COMME REMÈDE À L’APPAUVRISSEMENT DES SOLS AGRICOLES

L’intensification de l’agriculture engendre une diminution de la fertilité des sols. Si le recours massif aux engrais de synthèse, qui nourrissent les cultures et non les sols, a permis une augmentation des rendements, il ne renouvelle pas le stock de nutriments du sol. Il s’amenuise progressivement.

agriculture intensive

L’appauvrissement des sols a pour conséquence une dépendance accrue à ces engrais, une pratique non durable dont pâtit la fertilité des sols. Or, un changement de modèle agricole tourné vers l’agroécologie replace au centre de la réflexion agronomique la fertilité des sols. Pour renouveler les stocks de nutriments, plusieurs pratiques déjà connues sont amenées à se développer.

Parmi celles-ci, nous pouvons citer la mise en place de couverts végétaux, l’instauration de prairies temporaires dans les rotations culturales, l’épandage d’effluents d’élevage (pratique plus ancienne et maitrisée) ou encore l’apport de composts : au contraire des engrais, les composts sont des amendements qui nourrissent non pas les cultures mais les sols dans lesquels puiseront les cultures.

LE GISEMENT DES BIODÉCHETS

UN STOCK DE NUTRIMENTS D’ORIGINE AGRICOLE

En agriculture, les nutriments présents dans les sols sont exportés vers les cultures et donc les aliments. Ils se retrouvent partiellement dans les déchets générés lors des étapes de la chaine alimentaire : récolte, transformation, distribution puis déchets à l’assiette et enfin dans les urines et fèces. Dans cet article, nous nous concentrons sur les biodéchets, les déchets biodégradables de jardins ou de parcs et les déchets alimentaires issus des ménages et des professionnels (cantines, restaurants, commerces alimentaires, usines de transformation). La valorisation agricole des biodéchets vise à augmenter la fertilité des sols de façon naturelle.

biodechets-agriculture-terra-innovaLes biodéchets représentent notamment 1/3 du volume de nos poubelles. A ce jour, les biodéchets sont majoritairement incinérés, pour une valorisation énergétique modeste puisqu’ils ont une teneur en eau de 75% en moyenne. Des voies de valorisation plus performantes, agricoles, sont identifiées dans la Loi relative à la Transition Energétique pour la Croissance Verte : la méthanisation et le compostage. Le compost, justement, fait partie des solutions présentées précédemment pour améliorer la fertilité des sols agricoles, avec un retour au sol des nutriments.

 

OÙ EN EST-ON DE LA VALORISATION AGRICOLE DES BIODÉCHETS AU PROFIT DE LA FERTILITÉ DES SOLS ?

Le Loi relative à la Transition Energétique pour la Croissance Verte impose la généralisation du tri à la source des biodéchets d’ici 2025. Depuis 2016, les professionnels qui génèrent plus de 10 tonnes par an sont dans l’obligation de trier et valoriser les biodéchets. A cette date, l’ADEME chiffrait à 4 millions le nombre d’habitants déjà concernés par la collecte séparée des biodéchets en place dans 125 collectivités. Outre la collecte séparée, le compostage domestique est également une voie de valorisation, qui exclue néanmoins les sous-produits animaux.

andain de compost de dechets

Quant à la méthanisation, elle permet une valorisation énergétique d’une part et produit du digestat d’autre part, moins stable que le compost. Les plateformes de compostage, surtout dédiées aux déchets verts, commencent à intégrer la prise en charge des biodéchets. Le processus de compostage est soumis à une réglementation sanitaire plus stricte avec le traitement des sous-produits animaux. Toutefois, le compost de biodéchets est plus riche en nutriments que le compost de déchets verts grâce à la présence des intrants alimentaires. Son usage agricole est amené à se développer dans les prochaines années avec la production croissante induite par la loi et la structuration de la filière.

 

 

LE COMPOSTAGE DES BIODÉCHETS, UN FLUX CIRCULAIRE POUR LA RÉSILIENCE D’UN TERRITOIRE

Ainsi, la valorisation par voie de compostage permet un retour au sol des nutriments contenus dans les biodéchets, et une amélioration sur le long terme de la fertilité des sols. De linéaire, le flux des nutriments devient circulaire. Ce retour au sol des nutriments s’intègre dans la transition agricole d’un territoire vers plus de résilience.