Les différentes typologies de déblais du BTP

Typologie de déblais

Tous les déblais du BTP ne peuvent pas être valorisés de manière identique. Certains peuvent être réutilisés, valorisés et d’autres nécessitent une élimination en raison de leur potentielle dangerosité. Terra Innova vous accompagne dans la valorisation des terres excavées inertes et éventuellement non inertes non dangereuses (sur certaines substances) issues des chantiers. Ces terres peuvent être réutilisées en zones agricoles afin de recréer des sols fertiles et des paysages résilients.

Comment sont répartis les déchets dans le secteur du BTP ?

Le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics génère 227,2 millions de tonnes de déchets, dont 215,5 millions de tonnes proviennent des activités liées aux chantiers. Le reste de ces déchets provient du fonctionnement interne ou de l’activité économique des entreprises du secteur. Ces données, publiées en 2017 par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire, dressent le portrait de la situation en 2014. Le secteur du BTP en croissance permanente, génère toujours plus de déchets, ce qui étend également les perspectives de valorisation.

Il faut savoir que 93% des déchets du BTP sont considérés comme inertes et donc sans risque pour l’environnement.

Répartition des déchets dans le secteur du BTP
Répartition des déblais du BTP par typologie

La répartition des déblais par typologie

Il existe différentes typologies de déblais générés par l’activité du Bâtiment et des Travaux publics. Ceux-ci sont répartis en 4 catégories, selon leurs caractéristiques, dangerosité et potentiel de valorisation. On retrouve donc :

  • les déchets inertes,
  • les déchets non inertes non dangereux,
  • les déchets dangereux.

La typologie de ces déblais définit leur traitement en fin de cycle, en fonction du cadre réglementaire en vigueur en France et en Europe.

Les déblais inertes

Ils représentent 93 % des déblais issus des activités du Bâtiment et des Travaux Publics. Ils ne se décomposent pas, ne peuvent pas être brûlés et ne produisent aucune autre réaction physique ou biologique.

Ainsi, ils sont considérés comme ne présentant pas d’impact pour l’environnement. Les matériaux inertes les plus répandus sont :

  • Les terres (hors terre végétale)
  • Les matériaux pierreux 

Terra Innova valorise les terres inertes issues des chantiers pour recréer des sols agricoles.

Les déblais non inertes non dangereux

Les déchets non dangereux sont des déchets qualifiés comme étant ni inertes, ni dangereux pour l’environnement et la santé.

Il représentent 5% des déblais totaux. Les terres qualifiées de non inertes non dangereuses peuvent être : 

  • Des terres polluées en métaux issus d’activités humaines, comme l’arsenic
  • Des terres naturelles riches en sulfates ou fluorures (TN+)

Nous valorisons certaines de ces terres naturelles exclusivement, après vérification de leur absence d’impact sur la santé et l’environnement.

Les déblais dangereux

Les déchets dangereux contiennent des substances dangereuses pour l’environnement et la santé. Ils représentent 1 % des déblais issus du BTP.

Ils sont soumis à une réglementation stricte. Parmi les déchets dangereux, on peut citer : 

  • Les terres très polluées
  • Les terre amiantifères

Terra Innova ne valorise pas ces matériaux.

Terra Innova valorise les terres inertes et non inertes (TN+)

Nous vous accompagnons dans la valorisation des terres inertes et non inertes non dangereuses issues des chantiers afin de recréer des sols agricoles fertiles.  Grâce à des analyses de sols, nos ingénieurs agronomes s’assurent que vos déblais sont non dangereux, sans impact et valorisables en zones agricoles.

N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir plus d’informations ou pour une demande d’analyse et de valorisation de déblais.

Valorisation des terres inertes et non inertes par Terra Innova
Livraison de terre de chantier en zone agricole en région parisienne.

Notre actualité

  • les transferts sol-plantes

    Les transferts sol-plantes

    Le sol est la principale source d’éléments minéraux pour les plantes. Elles les absorbent et […]

  • L’arsenic, oligo-élément ou métalloïde ?

    En France, en dehors de pollutions, les sols de certains territoires présentent localement des teneurs en […]

  • Éléments-traces et éléments-traces métalliques

    La nature est constituée d’éléments-traces (ET) et d’éléments-traces métalliques (ETM). Les éléments-traces sont les éléments chimiques constituants […]